Search icon

Soy story - l'histoire du soja et de l'élevage intensif

La dépendance du monde au soja pour nourrir les animaux des élevages industriels a un impact dévastateur. En Argentine, la production de soja est en train de ruiner des terres et des vies humaines. Notre enquête auprès des communautés argentines dévoile le coût réel de l'élevage industriel.

Soy Story : comment l'élevage industriel détruit l'Argentine

En Argentine, la production de soja ruine des terres et des vies. Notre enquête auprès des communautés argentines dévoile le coût réel de l'élevage industriel.

Le phénomène de l'accaparement des terres est étroitement liée à la souffrance des animaux confinés dans les élevages industriels. Nos enquêteurs ont documenté ce qui se passe en Argentine, l'un des principaux producteurs de soja au monde, avec plus de 40 millions de tonnes produites en 2012 (données FAOSTAT).

Le soja produit en Argentine est exporté à travers le monde pour nourrir les bovins, les porcs et les poulets, majoritairement élevés dans des systèmes intensifs. Cette ruée vers le soja laisse aux paysans locaux de moins en moins de terres, et des terres de moins en moins exploitables, pleines de pesticides et incapables de produire autre chose que du soja.

La population qui vit près des zones où est cultivés le soja tombe fréquemment malade : « Je ne demande pas d'argent. Je veux juste que mes enfants soient en bonne santé », nous dit une femme, se référant à sa fille souffrant de leucémie.

La triste réalité est que l'agriculture intensive est non seulement la principale cause de souffrance pour les animaux, mais qu'en plus, elle met en danger  la santé humaine et notre planète.